Entreprise informatique 1ClicD'Avance Savoie Haute Savoie Suisse

Lorsque le débat entre les amateurs de Windows, de Linux et de Mac est lancé, difficile de l’arrêter. Et l’amateur de Mac, l’ordinateur de Apple, a un argument qu’il sort à chaque fois le considérant à toute épreuve : « Au moins les Macs n’ont jamais de virus contrairement à Windows ». D’après la firme de sécurité informatique Kaspersky Lab, c’est totalement faux.

Les Macs autant vulnérables et attaqués que Windows

Contrairement à la croyance populaire qui fait des Macs des sortes de châteaux-forts inviolables par les virus, les Macs sont autant attaqués que les ordinateurs tournant sous Windows. En fait, selon Kaspersky Lab qui a mené une enquête auprès de ses utilisateurs, 24% des utilisateurs de Macs et 32% des utilisateurs de PC ont eu à faire face à des malwares en 2014.

Les ransomware (les logiciels qui demandent par exemple de payer une somme d’argent pour débloquer l’ordinateur rendu inutilisable) visent semble-t-il plus les Macs que les PC, sans doute car les premiers sont plus chers. 13% des utilisateurs Mac y ont été confrontés en 2014 contre seulement 9% des utilisateurs Windows.

Et il en est de même pour les attaques visant à voler des données financières qui ont visé 51% des utilisateurs de Macs contre 43% des utilisateurs de Windows.

Les utilisateurs de Windows semblent plus conscients des risques

Alors que sur l’ensemble des interrogés par Kaspersky, 33% ne connaissent pas bien les ransomwares et 28% ne savent pas bien ce qu’est une exploitation de faille. Cette part monte à 39% et à 30% (respectivement) chez les utilisateurs de Macs.
Si bien que seuls 47% des ordinateurs portables MacBook et 59% des Macs sont protégés.

Ainsi, lorsqu’il s’agit de choisir un logiciel de protection, si 47% des utilisateurs de Windows choisissent en fonction de l’efficacité contre les malwares et 42% en fonction du coût, les priorités s’inversent chez les utilisateurs de Macs qui choisissent en fonction du prix (41%) puis en fonction de l’efficacité (36%).